L'UA au Maroc : pas d'accords sur les ressources du Sahara Occidental
Article image
Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union Africaine a demandé cette semaine à son nouveau membre, le Maroc, de ne pas poursuivre l'exploration et l'exploitation des ressources naturelles au Sahara Occidental.
Publié 23 mars 2017


La réunion au Conseil de paix et de sécurité de l'Union Africaine (UA) du 20 mars 2017 a porté sur la question du Sahara Occidental. Le Conseil a exprimé sa préoccupation sur la situation dans le territoire. Le Maroc, membre dee 'lUnion depuis cette année, ne s'est pas présenté à la réunion.

Le Conseil de paix et de sécurité a publié une déclaration exhaustive sur la résolution du conflit.

Le Conseil se réfère à l'arrêt de la Cour de justice de l'UE, qualifiant la décision "d'importance", et demande au Maroc de mettre fin à son exploitation du territoire :

Souligne qu'il est urgent de trouver des réponses à la question de l'exploration et de l'exploitation illégales des ressources naturelles du territoire, en ayant à l’esprit l'appel lancé dans le rapport du Secrétaire général des Nations unies du 10 avril 2014 à tous les acteurs concernés, à la lumière de l'intérêt croissant pour les ressources naturelles du Sahara occidental, afin de «reconnaître le principe selon lequel les intérêts des habitants de ces territoires sont primordiaux», conformément au Chapitre XI de l'Article 73 de la Charte », ainsi qu'aux nombreux avis juridiques et jugements émis par des organisations internationales et régionales sur la question. À cet égard, le Conseil exhorte le Royaume du Maroc à ne pas conclure d’accords pour l'exploration et l'exploitation des ressources naturelles du Sahara occidental.

La déclaration du Conseil de paix et de sécurité peut également être téléchargée ici.
Actualités

La VP du Parlement africain expulsée était accréditée Cop22

Voir le document d'accréditation de la Vice-Présidente du Parlement panafricain ici.

10 novembre 2016

La CCNUCC questionne le Maroc sur l'expulsion d’une parlementaire

Un porte-parole de la CCNUCC a déclaré aux médias qu'il avait demandé aux organisateurs de la Cop22 de donner les raisons pour lesquelles ils ont expulsé la vice-présidente du Parlement panafricain.

09 novembre 2016

Expulsion: la vice-présidente du Parlement africain refusée à la COP22

La vice-présidente du Parlement Panafricain, Suelma Beirouk, devait assister à la Cop 22, mais elle est actuellement retenue par la police marocaine. Le Maroc occupe sa patrie, le Sahara Occidental - et y construit illégalement des éoliennes.

09 novembre 2016

Le conseil de l'UA condamne l'exploitation des ressources sahraouies

"Un acte hostile susceptible de perpétuer le conflit et le colonialisme au Sahara Occidental». Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union Africaine réitère sa position sur l'exploitation illégale des ressources naturelles du Sahara Occidental.
19 février 2016