Fin de la vente aux enchères de la saisie de phosphate du Sahara
Article image

Une vente aux enchères scellée des 55 000 tonnes de minerai de phosphate du Sahara Occidental présent à bord du navire saisi par les autorités sud-africaines est sur le point de se conclure.

Publié 18 avril 2018

En février 2018, la Haute Cour de Port Elizabeth (Afrique du Sud) a statué que la cargaison du NM Cherry Blossom appartenait au gouvernement exilé du Sahara Occidental et que l'OCP, la compagnie nationale marocaine de phosphate, n'avait pas le droit de le vendre. Le NM Cherry Blossom a été arrêté à Port Elizabeth le 1er mai 2017, lors d'une escale sur sa route vers la Nouvelle-Zélande. Une coopérative d'agriculteurs néo-zélandaise, Ballance Agri-Nutrients, avait acheté à l'OCP les 55 000 tonnes de minerai de phosphate extraits au Sahara occidental occupé.

Alors qu'elle décidait de la propriété de la cargaison de phosphates au gouvernement sahraoui, la Haute Cour a également accordé un ordre de vente prévoyant que la vente aux enchères devait avoir lieu 30 jours civils à compter du 19 mars 2018. Elle se termine le 19 avril.

L'offre de départ a été fixée à 1 million de dollars. D'après ce que comprend Western Sahara Resource Watch, les parties intéressées ont montré de l'intérêt pour la vente aux enchères. Le matériel concernant la vente aux enchères peut être trouvé sur ce site. Le site montre des images de la cargaison, vu de l'intérieur de la cale du navire.

La Cour a également ordonné une analyse indépendante de la cargaison, qui comprend 45 000 tonnes de minerai de phosphate de haute qualité. En plus de publier le jugement déjà connu, le site d'enchères a publié plusieurs rapports techniques concernant la cargaison, y compris l'analyse de laboratoire (voir ci-dessous).

"Nous espérons qu'il y aura un intérêt significatif maintenant que le titre est clair et soutenu par la décision de la Haute Cour", a déclaré Kamal Fadel, membre exécutif de l'Autorité Pétrolière et Minière de la République sahraouie (RASD). Fadel a déclaré aux médias que l'argent recueilli serait utilisé pour poursuivre des cas similaires. "Nous prévoyons de cibler tous ceux qui traitent illégalement de nos ressources", a ajouté M. Fadel.

Documents d'enchère / de fret :
 


  •  
cherryblossom_auction3_400.jpg
cherryblossom_auction2_400.jpg
cherryblossom_auction4_400.jpg
cherryblossom_auction5_400.jpg
cherryblossom_auction6_400.jpg
Actualités

Nouveau rapport : division par deux du commerce du phosphate du Sahara

Les exportations de minerais de phosphate du Sahara Occidental occupé n'ont jamais été aussi faibles qu'en 2019. Cela est révélé dans le nouveau rapport WSRW P pour Pillage, publié aujourd'hui, 24 février 2020.

24 février 2020

Nouveau rapport sur l'industrie du phosphate du Sahara Occidental

En 2018, le Maroc a expédié 1,93 million de tonnes de phosphate du Sahara Occidental occupé, d'une valeur estimée à 164 millions de dollars. Trouvez dans le rapport tout ce que vous devez savoir sur les volumes, les valeurs, les navires et les clients.

08 avril 2019

Nouveau rapport : le contentieux du phosphate au Sahara Occidental

Le Maroc a expédié plus de 1,5 million de tonnes de phosphate en provenance du Sahara Occidental occupé en 2017, pour un montant de plus de 142 millions de dollars. Mais le nombre d'importateurs internationaux du minerai litigieux diminue. Le rapport annuel de WSRW le montre.

24 avril 2018

La Cour Sud-africaine nie au Maroc la propriété du P sahraoui

La Haute Cour d'Afrique du Sud a confirmé aujourd'hui que le propriétaire de la cargaison de phosphate contenue à bord du navire arrêté, le NM Cherry Blossom, est le gouvernement sahraoui et non la société nationale marocaine de phosphate qui n'était pas autorisée à vendre le produit. Victoire majeure pour les Sahraouis devant une cour africaine.

24 février 2018