Qui ose répondre à cette offre?
Article image
Les autorités nationales marocaines souhaitent construire une infrastructure d’électricité à Dakhla, au Sahara Occidental occupé.
Publié 11 July 08


Dans une annonce de l’édition le 9 juillet 2008 du Financial Times, la compagnie d’état marocaine d’electricité, Office National de l'Electricité lance n appel d’offre pour la construction d’une centrale solaire d’un puissance de 500 MW à Dakhla.

ONE revendique Dakhla dans "le royaume du Maroc". Aucun etat cependant ne reconnais cette zone comme marocaine. Cette zone est considérée comme occupée par les NU.

L’offre est donc ouverte pour une infrastructure en territoire occupé. L’opération est pour décembre 2010.

Le pays a été occupé par le Maroc en 1975, en violation de la loi internationale. La cour internationale de justice a alors décidé que la revendication du Maroc sur le territoire était infondée.

Actualités

Aperçu de la position d'ENGIE

Pendant un court moment, ENGIE a publié sur son site Web des indices sur les personnes qu'elle avait effectivement « consultées » dans le cadre de ses activités commerciales au Sahara Occidental occupé.

11 July 08

Des câbles télécoms dans les eaux occupées

La société française Alcatel Submarine Networks SpA, détenue en partie par Nokia, a posé des câbles télécoms au Sahara Occidental occupé.

11 July 08

Rapport annuel : les clients du minerai du conflit du Sahara Occidental

L’Inde et la Nouvelle-Zélande se distinguent comme les principaux importateurs de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé, détaillé dans le dernier rapport annuel de WSRW sur le commerce controversé.

11 July 08

Voilà les questions auxquelles Siemens ne répondra pas

Lors de son assemblée générale annuelle, Siemens Gamesa s'est montré plus évasif que jamais en ce qui concerne les questions fondamentales sur l'implication de l'entreprise dans le Sahara Occidental occupé.

11 July 08