Président arrêté du Comité Sahraoui pour la Protection des Richesses
Article image

Sidahmed Lemjiyed, président du Comité Sahraoui pour la Protection des Ressources Naturelles (CSPRON) a été arrêté le 25 décembre à El Aaiun, sur la base d’un mandat d'arrêt émis par le Procureur Général en novembre 2010. Lemjiyed Sidahmed a été envoyé devant le Tribunal militaire.

Publié 01 janvier 2010

Le 26 décembre 2010 le procureur général du roi de la Cour d'appel de El Aaiun au Sahara Occidental a déclaré son incompétence et a renvoyé au tribunal militaire de Rabat le cas Maroc contre le défenseur des droits humains Lemjiyed Sidahmed, pour sa participation au campement de protestation de Gdeim Izik à l’extérieur d’El Aaiun en octobre-novembre 2010.

Si la Cour de première instance et la Cour d'instruction militaire s’accordent pour mener des procédures contre M. Sidahmed Lemjiyed, il sera envoyé à la prison de Salé au Maroc, devenant ainsi le n ° 20 des détenus en instance de jugement par cette Cour.

« Western Sahara Resource Watch condamne fermement la détention injustifiée et arbitraire de Lemjiyed Sidahmed, ainsi que de tous les autres sahraouis qui sont détenus sans inculpation », a déclaré Javier García Lachica, président de Western Sahara Resource Watch en Espagne. « Il est intolérable », a déclaré M. García Lachica, « que les autorités marocaines agissent avec une telle impunité sous l'indifférence de la MINURSO et de la communauté internationale. »

Sidahmed Lemjiyed est le président du Comité Sahraoui pour la Protection des Ressources Naturelles (CSPRON) et a beaucoup travaillé avec WSRW pour dénoncer l'exploitation des ressources naturelles dans les territoires occupés. « M. Lemjiyed est un militant sahraoui qui travaille activement pour défendre le droit des sahraouis à bénéficier de leurs ressources naturelles et à exercer leur droit à organiser le référendum d’autodétermination du Sahara Occidental, deux droits reconnus par l'Assemblée Générale des Nations Unies. Par conséquent, son arrestation est complètement arbitraire et nous exigeons sa libération immédiate. »

 

Actualités

Prison à vie confirmée pour les prisonniers politiques

La Cour de cassation marocaine a confirmé les lourdes peines prononcées à l'encontre des prisonniers dits de Gdeim Izik. Le groupe a participé à la manifestation contre l'exclusion socio-économique au Sahara occidental en 2010.

26 novembre 2020

10 ans de prison injuste : libération immédiate du groupe Gdeim Izik

Western Sahara Resource Watch appelle à la libération immédiate et inconditionnelle du groupe de militants sahraouis de premier plan qui ont été arrêtés en 2010 pour avoir revendiqué le respect des droits socio-économiques du peuple sahraoui.

08 septembre 2020

Un tribunal civil suit un militaire contre des militants sahraouis

Le verdict est rendu après des années de mise en cause des motifs politiques du procès, emprisonnant des militants opposés à la discrimination sociale et économique des Sahraouis par le Maroc.
19 juillet 2017

Joignez la campagne Amnesty pour les prisonniers sahraouis

Deux douzaines de militants sahraouis sont emprisonnés depuis 6 ans pour avoir demandé le respect de leurs droits socio-économiques. Joignez-vous à la campagne Amnesty exigeant leur libération.
01 septembre 2016