Les pêcheurs sahraouis protestent contre leur exclusion de l'emploi
Article image
Le 20 juin, trois organisations sahraouies de pêcheurs officiellement enregistrées se sont rassemblées devant la délégation des pêches maritimes à El Aaiun, pour dénoncer l'exclusion et la marginalisation qu’ils subissent sur le marché de l'emploi.
Publié 03 juillet 2012


Cette histoire a d'abord été publiée sur Fishelsewhere.eu, le 23 juin 2012.

letter_fishermen_el_aaiun_20_june_2012_small.jpgLes manifestants sont diplômés de l'Institut technique des pêches maritimes à El Aaiun. En dépit de leur formation, ils affirment que les responsables marocains du secteur leur refusent systématiquement la possibilité de l'emploi.

"Tous les entretiens d'embauche se déroulent au Maroc, et non ici à El Aaiun. En conséquence, les diplômés marocains trouvent un emploi à El Aaiun et à Dakhla. Nous n'avons même pas la chance de rivaliser avec eux pour un emploi dans notre propre ville", dit l'un des manifestants.

Dans un communiqué publié le jour de la manifestation, les trois organisations - Association Ennawras des officiers de la marine, l'Association des femmes sahraouies pour la pêche et de l'Association sahraouie pour la pêche - appellent à l’organisation locale d’entretiens d'embauche et des tests de capacité. Ils affirment que les diplômés de la région, y compris les femmes, devraient être recrutés prioritairement. Dans le cas d'El Aaiun, les tests devraient être ouverts aux sahraouis.

Ils demandent également au gouvernement marocain de permettre aux pêcheurs de Dakhla d’avoir la possibilité de travailler sur les bateaux de pêche RSW, une flotte de grands et navires normalement étrangers, opérant à partir de Dakhla.

Enfin, les organisations expriment leur position selon laquelle les pêcheurs sahraouis devraient pouvoir bénéficier des stocks locaux de poissons – ce qu’il ne font pas actuellement.


Cliquez sur l'image vers la droite pour une version agrandie de la déclaration des associations de pêcheurs » (en arabe).

saharawi_fishermen_el_aaiun_protest_20_june_2012_610.jpg
Actualités

Les Sahraouis au chômage installent un camp de protestation au Sahara

"Nous n'avons d'autre choix que de mettre en place un deuxième camp de protestation Gdeim Izik", disent les manifestants sahraouis privés de leurs droits au Sahara Occidental occupé.
26 avril 2017

Des jeunes Sahraouis chômeurs détournent un bus OCP

La semaine dernière, un groupe de Sahraouis au chômage, environ 60 d'entre eux, ont détourné un autobus de Phosboucraa pour exprimer leur protestation contre l'exploitation par la société marocaine de la mine de phosphate du Sahara Occidental occupée.
29 mars 2017

Un meneur des diplômés chômeurs sahraouis meurt des suites de tortures

L'un des leaders du mouvement de protestation des Sahraouis chômeurs, qui depuis des mois ont dirigé leurs campagnes contre la compagnie nationale marocaine de phosphate l'OCP, est mort après qu'il aurait été torturé par la police marocaine.
18 avril 2016

Manifestation contre le pillage au Sahara Occidental occupé

Des dizaines de Sahraouis ont manifesté à Smara, au Sahara Occidental occupé, contre leur marginalisation dans leur riche pays. Plusieurs manifestants auraient été blessés.

18 avril 2016