Premier bilan des importations de gaz au Sahara Occidental occupé
Article image
L'an dernier, 50 000 tonnes de gaz liquéfié sont arrivées au Sahara Occidental occupé, selon notre premier bilan de ce commerce clé.
Publié 04 mai 2020


Afin de maintenir les infrastructures et les industries clés pour son occupation, telles que le grand secteur de la pêche, le Maroc doit importer du gaz dans la partie du Sahara Occidental qu'il a illégalement annexée.

Ce gaz arrive sur le territoire à bord de navires-citernes spécialement conçus pour transporter du gaz liquéfié - apspelés pétroliers GPL.

Pour la première fois, Western Sahara Resource Watch présente un aperçu détaillé de ces cargaisons arrivées au Sahara Occidental. Notre surveillance du trafic maritime montre qu'au cours de l'année civile 2019, un total de 15 cargaisons sont arrivées au port d'El Aaiún. Le tonnage combiné de 15 cargaisons était de 50 322 tonnes.

Le gaz est principalement importé de terminaux en Espagne. L'aperçu ci-dessous ne montre que le dernier port de chaque navire impliqué. En d'autres termes, notre aperçu ne reflète pas l'origine réelle du gaz. Le Maroc ne produit pas lui-même de gaz, et le gaz qui a été transporté depuis un port marocain - ou à bord d'un navire qui avait le Maroc comme dernier port - provient donc d'ailleurs.

Les 10 pétroliers GPL impliqués dans les 15 expéditions sont les Belgravia, Emmanuel, Epic Bali, Epic Bermuda, Epic Boracay, Epic Borneo, Epic St.Ivan, Epic St.Thomas, Knebworth et PGC Patreas. Ils naviguent sous pavillon Singapour, Malte et Panama.

Si l'on tient compte d'un prix moyen du gaz propane, indiqué sur l'Index Mundi à 0,54 USD / gallon pour 2019, le gaz déchargé dans le port d'El Aaiún l'année dernière avait une valeur totale de 14,2 millions de dollars américains.

En 2014, WSRW a publié le rapport Le carburant de l'occupation sur les transports de produits pétroliers de la société suédoise Wisby Tankers vers le territoire occupé.

L'aperçu ci-dessous peut également être téléchargé ici.

lpgtankers2019_609.jpg
Actualités

Le pétrole d'Espagne continue à alimenter l'occupation

Voici tous les navires qui ont l’année dernière transporté des produits pétroliers des raffineries espagnoles vers le Sahara Occidental occupé.

04 septembre 2021

Les Wisby continuent à alimenter l'occupation du Sahara Occidental

La compagnie de transport suédoise Wisby Tankers continue ses transports de produits pétroliers dans le territoire occupé du Sahara Occidental au même niveau que précédemment, mais un nouveau navire est sur la route.
15 juin 2017

Nouveau rapport: le carburant de l'occupation

La société suédoise Wisby Tankers AB est leader dans un métier controversé : fournisseur de produits pétroliers pour le Sahara Occidental.

20 juin 2014

Rapport : le Maroc utilise l'énergie verte pour embellir son occupation

D'ici 2030, la moitié de l'énergie d'origine éolienne produite par le Maroc pourrait l'être illégalement au Sahara Occidental occupé. Pourtant, le Maroc se présente comme le meilleur de la classe sur la transition énergétique.

06 octobre 2021