ConocoPhillips fait une promesse au Sahara Occidental
demo_21.06.2011b_609

La société américaine abordera la question du Sahara Occidental la prochaine fois qu'un commanditaire voudra transporter du gaz depuis son terminal gazier au Royaume-Uni.

03 June 21

Photo ci-dessus : des Sahraoui·e·s manifestant, il y a plusieurs années, contre le pillage marocain du territoire.

Hier, Western Sahara Resource Watch a publié un aperçu des cargaisons de gaz transportées vers le Sahara Occidental occupé au cours de l'année civile 2020, montrant que le Royaume-Uni est devenu en 2020 le plus important exportateur de gaz vers le Sahara Occidental occupé.

Trois de ces cargaisons provenaient d'un terminal gazier de Teesside, situé sur la côte nord-est de l'Angleterre. Deux des cargaisons ont été transportées à bord du navire Eco Nemesis en juin, et la troisième par le navire JS Lekvar en août.

Alors que l'exportateur de Teesside reste encore inconnu de Western Sahara Resource Watch (WSRW), le terminal lui-même est exploité par une filiale britannique de la société américaine ConocoPhillips.

Western Sahara Campaign UK et Western Sahara Resource Watch dialoguent avec ConocoPhillips depuis novembre 2020, à propos des aspects du droit international avec la société.

Dans une lettre du 19 avril 2021, la société américaine confirme qu'elle prend l'affaire au sérieux :

« Si un transporteur indique le Sahara Occidental comme destination de sa cargaison, nous soulèverions cette question avec l'expéditeur concerné de la cargaison », a écrit ConocoPhillips dans une lettre.

Une telle action dépend, cependant, d'une exacte mention de destination par l'expéditeur. Et, apparemment, l'expéditeur de l'année dernière n'a pas renseigné correctement son intention :

« À notre connaissance, aucun transporteur n'a indiqué, à ce jour, le Sahara Occidental comme destination de ses cargaisons », a écrit ConocoPhillips.

La correspondance suggère que les expéditeurs qui ont exporté du gaz de Teesside vers le territoire occupé doivent avoir omis de déclarer le « Sahara Occidental » comme destination. Cela même si la véritable destination a été révélée par les navires comme étant El Aaiun au Sahara Occidental au moment où les navires quittaient le port de Teesside.

ConocoPhillips n'a pas répondu à certaines des questions, par exemple si elle demandera des informations supplémentaires aux expéditeurs qui informent sur les transports vers le « Maroc ». Elle n'a pas non plus répondu si le gaz exporté de Teesside provenait du secteur britannique ou norvégien de la mer du Nord.

Le gaz exporté de Teesside provient des gisements de gaz du Royaume-Uni et de la Norvège en mer du Nord transporté vers le rivage par un pipeline sous-marin. Cependant, il n'a pas été possible d'identifier l'origine nationale du gaz exporté vers le territoire occupé.

Le navire Eco Nemesis est exploité par la société grecque Stealth Corp, qui a effectué plusieurs transports similaires ces dernières années. Western Sahara Resource Watch et le Comité norvégien de soutien au Sahara Occidental ont écrit à Stealth concernant d'autres transports de ce type le 25 avril 2020 et le 5 juin 2020. La société n'a pas répondu. WSRW n'a pas écrit à l'opérateur de l'autre navire JS Lekvar.

Tout comme ConocoPhillips, l'opérateur du terminal gazier de Kårstø en Norvège a expliqué au Comité norvégien de soutien au Sahara Occidental en 2020 qu'il avait des « connaissances limitées » sur les destinations finales des navires qui quittent le port.

Voir également les lettres de Western Sahara Campaign UK à ConocoPhillips les 20 novembre 2020 et 16 mars 2021, et une lettre de ConocoPhillips à Western Sahara Campaign le 24 novembre 2020.

Actualités

Du gaz américain au Sahara Occidental occupé

Une cargaison de gaz en provenance des États-Unis arrive demain au Sahara Occidental occupé. C'est la deuxième fois en seulement un mois.

04 June 21

Le Royaume-Uni en tête des exportations de gaz vers le Sahara Occidental occupé

En 2020, le Royaume-Uni était le premier exportateur de gaz vers le Sahara Occidental occupé.

16 June 21

Nouveau rapport : division par deux du commerce du phosphate du Sahara

Les exportations de minerais de phosphate du Sahara Occidental occupé n'ont jamais été aussi faibles qu'en 2019. Cela est révélé dans le nouveau rapport WSRW P pour Pillage, publié aujourd'hui, 24 février 2020.

24 February 20

Nouveau rapport sur l'industrie du phosphate du Sahara Occidental

En 2018, le Maroc a expédié 1,93 million de tonnes de phosphate du Sahara Occidental occupé, d'une valeur estimée à 164 millions de dollars. Trouvez dans le rapport tout ce que vous devez savoir sur les volumes, les valeurs, les navires et les clients.

08 April 19