La pêche Russe toujours absente du Sahara Occidental

L'importante flotte de chalutiers russe qui zigzague normalement les eaux au large du Sahara Occidental occupé à cette période de l'année est introuvable.

Publié 12. October 20

Lors d'une année normale, la flotte russe aurait commencé sa pêche controversée et illégale au large du territoire du Sahara Occidental fin juillet, en vertu d'un accord avec le Maroc qui occupe le territoire.

Cette année, cependant, le calendrier en est mois d'octobre, et la flotte de chalutiers russe n'est toujours pas arrivée dans les eaux occupées pour sa saison de pêche d'automne. Les navires qui participent normalement à la pêche russe ont migré vers les eaux mauritaniennes, l'océan Pacifique ou restent à quai en Espagne.

Quatre navires sont en ce moment même à quai à Arinaga et Las Palmas sur les îles Canaries. La photo ci-dessus montre deux des navires, les Vasily Lozovskiy et Kapitan Bogomolov, photographiés aujourd'hui, 12 octobre 2020.

Western Sahara Resource Watch (WSRW) ne sait pas encore pourquoi les Russes sont absents mais suppose qu'aucun nouvel accord n'a encore été conclu entre Moscou et Rabat. Les deux parties n'ont peut-être pas été en mesure de renouveler leur précédent accord de pêche.

En mai 2020, WSRW signalait qu'un nouvel accord de pêche entre les gouvernements de la Russie et du Maroc était à venir et que des délégations de haut niveau s'étaient réunies en ligne  le 9 mai pour discuter d'un nouveau partenariat. Après cela, aucune information n'a été publiée à ce sujet sur les sites Internet du gouvernement russe, de l'institut russe des pêches, ni dans les médias internationaux, ni sur la page Facebook de l'ambassade de Russie à Rabat. WSRW considère donc qu'il est probable que la saison de pêche ait commencé sans la conclusion d'un nouvel accord de pêche.

Pas plus tard qu'en avril 2020, plus d'un an après le début des pourparlers entre les deux parties, la Russie et le Maroc n'étaient toujours pas en mesure de s'entendre sur le montant des quotas et la compensation financière.

Le Maroc occupe illégalement le territoire du Sahara Occidental, mais propose toujours des accords internationaux aux gouvernements étrangers pour pêcher dans les eaux du Sahara Occidental. Les Russes ont établi plusieurs accords consécutifs avec le Maroc, et la saison de pêche d'automne débute normalement avec l'arrivée de la flotte russe au cours des derniers jours de juillet de chaque année. Même si les accords étaient conclus avec le Maroc, toutes les activités de pêche se déroulaient uniquement dans les eaux du Sahara Occidental, en violation du droit international. WSRW a publié en mars 2020 que la plupart des captures russes étaient exportées sur des navires frigorifiques vers les marchés des pays d'Afrique de l'Ouest.

La flotte de grands chalutiers russes qui opère normalement au Sahara Occidental est désormais localisée partout.

Dans les eaux mauritaniennes : Nikolay Telenkov (numéro OMI 8607139), Atlas (numéro OMI 8802997), Armenak Babaev (numéro OMI 8859940), Staryy Arbat (numéro OMI 8721064). Certains d'entre eux pêchent dans ce qui sont clairement les eaux maritimes du Sahara Occidental, même sans accord avec le Maroc, dans la zone entre Bir Ganduz et Cabo Blanco.
Amarré aux îles Canaries, Espagne : Aleksandr Mironenko (numéro OMI 8607177), Zakhar Sorokin (numéro OMI 8607256), Vasiliy Lozovskiy (IMO 8607323), Kapitan Bogomolov (numéro OMI 8607402)
Dans les eaux russo-pacifiques : Pavel Kutakhov (numéro OMI 8607282)
Dans les eaux sud-coréennes : Aleksandr Kosarev (numéro OMI 8607153
Dans les eaux chiliennes : Admiral Shabalin (numéro OMI 8607165)
 

 

kapitanbogomolov_12.10.2020_610.jpg

Kapitan Bogomolov, Arinaga, Iles Canaries,12 octobre 2020. [Download

vasilylozovskiy_12.10.2020_610.jpg

Vasily Lozovskiy, Arinaga, Iles Canaries,12 octobre 2020. [Download]

aleksandrmironenko_12.10.2020b_610.jpg

Aleksandr Mironenko, Las Palmas, Iles Canaries Islands,12 octobre 2020. [Download]

aleksandrmironenko_12.10.2020e_610.jpg

Aleksandr Mironenko, Las Palmas, Iles Canaries,12 octobre 2020. [Download]

zakharsorokin_12.10.2020_610.jpg

Zakhar Sorokin, Las Palmas, Iles Canaries,12 octobre 2020.. [Download]

vasiliyfilippov_12.10.2020c_610.jpg

Les deux navires Aleksandr Mironenko et Zakhar Sorokin sont amarrés juste derrière le chalutier Vasiliy Filippov, Las Palmas, 12 octobre 2020. [Download]

Actualités

Des câbles télécoms dans les eaux occupées

La société française Alcatel Submarine Networks SpA, détenue en partie par Nokia, a posé des câbles télécoms au Sahara Occidental occupé.

19. April 21

Rapport annuel : les clients du minerai du conflit du Sahara Occidental

L’Inde et la Nouvelle-Zélande se distinguent comme les principaux importateurs de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé, détaillé dans le dernier rapport annuel de WSRW sur le commerce controversé.

13. April 21

Voilà les questions auxquelles Siemens ne répondra pas

Lors de son assemblée générale annuelle, Siemens Gamesa s'est montré plus évasif que jamais en ce qui concerne les questions fondamentales sur l'implication de l'entreprise dans le Sahara Occidental occupé.

01. April 21

Thyssenkrupp poursuivra-t-il ses activités au Sahara Occidental ?

Le géant allemand de l'ingénierie industrielle reste évasif s'il va ou non se tenir à distance des futurs projets au Sahara Occidental occupé.

17. March 21