Le Key Bay arrive en France avec une cargaison du Sahara Occidental
Article image
Le navire citerne le Key Bay est arrivé avant-hier à Fécamp. Les douanes françaises refusent de commenter. Ci-dessous le navire en images.
Publié 17 septembre 2016


Le navire citerne le Key Bay, enregistré à Gibraltar, est arrivé tard avant-hier 15 septembre 2016, à Fécamp en France.

Le navire contenait une cargaison controversée : des tonnes d'huile de poisson du Sahara Occidental. Cela constitue non seulement la première cargaison confirmée d’huile de poisson venant Sahara occidental pour cette année, mais c'est aussi le cas d'exportation le plus documenté de tous les actes commerciaux de produits du Sahara Occidental pour l’UE de tout 2016.

Voir ci-dessous les photos du navire dans le port de Fécamp, prises le 16 septembre.

Le journal français Libération, a le 16 septembre 2016, écrit que les douanes françaises refusent de «se prononcer alors qu’une action en justice est en cours». Les douanes françaises avaient déclaré plus tôt cette semaine à EU Observer que l'accord commercial était valide.

La Cour de Justice de l'Union Européenne, a cependant, le 10 décembre 2015 déjà, conclu que les marchandises en provenance du Sahara Occidental ne peuvent pas être incluses dans l'accord commercial UE-Maroc. Dans son appel, les institutions de l'UE n'ont pas demandé une suspension temporaire de cette décision alors que l'appel est en cours. Le 13 septembre, l'avocat général de la Cour a déclaré que le Sahara Occidental ne fait pas partie du champ d’application de l’accord commercial UE-Maroc.

Rien n’indique que les institutions de l'UE, le Maroc, les exportateurs au Sahara Occidental ou les importateurs en Europe aient pris des mesures pour respecter la conclusion du jugement du 10 décembre 2015. Tous les échanges commerciaux semblent fonctionner comme si rien ne s’était produit.

Olvea - l'importateur probable de l'huile de poisson en Normandie - n'a pas répondu aux correspondances de Libération. L'affréteur norvégien a refusé de commenter pour Libération.

Le propriétaire du camion présent sur le quai, une compagnie hollandaise, a informé WSRW qu'il n'était pas impliqué dans le transport de la cargaison.

key_bay_16.09.2016_a_609.jpg
Téléchargez en haute résolution.

key_bay_16.09.2016_b_609.jpg
Téléchargez en haute résolution.

key_bay_16.09.2016_d_609.jpg
Téléchargez en haute résolution.

key_bay_16.09.2016_e_609.jpg
Téléchargez en haute résolution.

key_bay_16.09.2016_k_609.jpg
Téléchargezen haute résolution.

key_bay_16.09.2016_h_609.jpg
Téléchargez en haute résolution.

key_bay_16.09.2016_i_609.jpg
Téléchargez en haute résolution.

key_bay_16.09.2016_j_609.jpg
Téléchargez en haute résolution.




Actualités

Le Key Bay a déchargé toute sa cargaison à Fécamp, France

À son arrivée à Gand, en Belgique, le navire controversé le Key Bay - transportant de l'huile de poisson du Sahara Occidental vers l'UE - sera vide.
25 janvier 2017

Voila le Key Bay dans le port de Fécamp

De magnifiques images d'un navire à l’immonde cargaison : des huiles de poisson illégalement prises d'un territoire occupé. Le Key Bay dans le port de Fécamp.
24 janvier 2017

Pourquoi l'importation du Key Bay n'est pas conforme au droit UE

Ce matin, le pétrolier/chimiquier le Key Bay faisait livraison en France d'une cargaison d'huile de poisson du Sahara Occidental occupé. Pourquoi est-ce que cela viole potentiellement la réglementation européenne ?
23 janvier 2017

Le Key Bay est au large du port de Fécamp

Le navire transportant de l'huile de poisson du Sahara Occidental occupé est sur le point d'entrer dans son port de destination, après un délai d'au moins deux jours sur les estimations annoncées.
22 janvier 2017