Le navire des Green Reefer fuit les eaux sud-africaines
Article image

Quelques heures seulement après l'arrivée au Cap du Green Glacier avec une cargaison probable de poisson congelé en provenance du Sahara Occidental, le navire frigo a commencé son voyage d'une semaine pour retourner en Afrique de l'Ouest sans rien déchargé de sa cargaison controversée.

Publié 25 janvier 2019

Ci-dessus : capture d'écran de Marinetraffic. Suivez ses mouvements sur Marinetraffic.com

Cet article est en cours de mise à jour.

Pour la première fois depuis que la Haute Cour d'Afrique du Sud a arrêté la cargaison du vraquier le NM Cherry Blossom en 2017, une cargaison en provenance du Sahara Occidental aurait aujourd'hui pu pénétrer dans les eaux sud-africaines.

Dans l'après-midi du 25 janvier 2019, après une semaine de transport depuis l'Afrique de l'Ouest, le navire Green Glacier est arrivé à la périphérie du port de Cape Town. Pendant quelques heures, le navire s'est maintenu au même endroit, attendant d'entrer dans le port.

Puis, à 18 h, heure locale, sans même avoir amarré au port, le navire a soudainement changé de route, a pris la direction du nord, a pris de la vitesse et a ajusté sa destination à Abidjan - la zone même d'où il était parti une semaine auparavant.

Le retour en Afrique de l’Ouest prendra une semaine et le navire a annoncé une arrivée prévue à Abidjan le 2 février.

Le Green Glacier a donc fait un voyage inutile de deux semaines le long de la côte africaine sans décharger la cargaison en Afrique du Sud comme prévu.

Au 25 janvier de l'après-midi, WSRW ne sait toujours pas ce qui a déclenché la sortie du navire des eaux sud-africaines - ni la forme ou le contenu d'une éventuelle communication entre le navire et les autorités portuaires locales. WSRW a demandé il y a deux jours au port d’inspecter le navire à son arrivée.

"Le Maroc n'a pas le droit de délivrer des licences de pêche aux navires et aux gouvernements étrangers au Sahara Occidental occupé. Les Green Reefers devraient immédiatement cesser leurs pratiques de transport scandaleuses qui soutiennent les opérations de pêche marocaines. Le poisson du Sahara Occidental appartient au peuple du Sahara Occidental", a déclaré Sara Eyckmans, coordinatrice de WSRW.

Une décision de la Cour de justice de l'UE en 2018 a statué que l'UE n'avait pas le droit de signer un accord sur ces eaux sans avoir au préalable obtenu l'accord du peuple du Sahara Occidental.

Malgré cela, le Maroc, puissance occupante, continue d’exporter du poisson hors du territoire. Les exportations se font de quatre manières différentes : en farine de poisson, en conserve, en huile de poisson ou en poisson congelé. Western Sahara Resource Watch a publié à plusieurs reprises sur l'ampleur des exportations, et le 23 janvier 2018, particulièrement sur l'intéressant voyage du Green Glacier en Afrique du Sud.

L'un des principaux acteurs dans l'expédition de poisson congelé du Sahara Occidental est la société norvégienne Green Reefers. En dépit de la décision du tribunal de l'Union européenne et malgré le fait que le gouvernement norvégien demande aux entreprises norvégiennes de ne pas s'engager sur le territoire, la compagnie de transport maritime Green Reefers a régulièrement procédé à de tels transports.

Western Sahara Resource Watch (WSRW) a contacté le PDG de la société de transport maritime Eivind Eidesvik à plusieurs reprises par e-mail à l'adresse eivind@caiano.no et par le numéro de téléphone portable +4791541800 au cours des derniers jours, sans recevoir d'explications ni de raisons pour lesquelles ils avaient chargé des marchandises dans le territoire occupé.

WSRW a été informé que le Front Polisario, le mouvement de libération du Sahara Occidental, a contacté la société norvégienne il y a quelques jours pour protester contre le transport de cette cargaison.

Le risque juridico-financier pour les sociétés opérant au Sahara Occidental a augmenté de manière spectaculaire suite aux décisions de la Cour de justice de l'Union Européenne de 2016 et ensuite. Les arguments de la Cour de justice de l'Union européenne constituaient des éléments importants de la décision de 2018 en Afrique du Sud sur le vraquier de phosphate le NM Cherry Blossom.

Actualités

Le navire fuyard des Green Reefer est arrivé à Abidjan

Le navire norvégien qui a viré à 180 degrés à son arrivée dans les eaux sud-africaines avec des poissons du Sahara Occidental occupé a passé les deux derniers jours à décharger sa cargaison dans le port d’Abidjan. Une demande internationale de détention du navire a été envoyée aux États africains.
04 février 2019

Un bateau frigo norvégien navigue dans la tanière des lions

Un navire norvégien transportant probablement du poisson congelé du Sahara Occidental occupé évolue en terrain glissant. Dans trois jours, le Green Glacier entrera dans les eaux sud-africaines - la juridiction qui a arrêté une cargaison volée au Sahara Occidental en 2017.
 

23 janvier 2019

L'Afrique principal importateur de poisson sahraoui congelé

Western Sahara Resource Watch présente pour la première fois un aperçu du transport de poissons congelés en provenance du Sahara Occidental occupé. Presque la totalité arrive dans les ports ouest-africains.

13 avril 2020

Flagrant délit norvégien de fret illégal de pêche

Conseil norvégien pour l'Afrique: Quand le Conseil norvégien pour l'Afrique s'est rendue au Sahara Occidental occupé entre Noël et Nouvel An, nous avons photographié un cargo qui plus tard s'est avéré être norvégien. La compagnie maritime Atlantic RTI a confirmé le transport de poissons et a dit désapprouver l’utilisation de leur navire dans la zone occupée.

13 mars 2009