Continental doute sur l'approvisionnement au Sahara Occidental

Alors que le contrat de fourniture controversé de Continental au Sahara Occidental occupé a expiré, la société reste silencieuse sur un éventuel renouvellement - même face aux questions des actionnaires.

27 juillet 2020

"Le contrat de fourniture auquel vous faites référence n'a pas encore été prolongé. On ne peut pas dire à l'heure actuelle si un nouveau contrat sera conclu et, dans l'affirmative, quel en serait le contenu", a déclaré le Comité de direction de Continental AG lors de la conférence annuelle de la société. Assemblée générale du 14 juillet 2020.

Le contrat mentionné est l'accord de fourniture de Continental avec l'OCP, la compagnie nationale marocaine de phosphate qui exploite les mines de phosphate dans la partie du Sahara Occidental que le Maroc maintient sous occupation illégale. Dans le cadre du contrat, qui prévoit la fourniture à l'OCP de bandes transporteuses de remplacement, Continental a ainsi fourni des bandes de remplacement pour le système de transport de 100 kilomètres de long qui transporte les minerais de cette zone de conflit de la mine de Bou Craa au Sahara Occidental jusqu'au terminal d'exportation sur la côte.

De nombreux investisseurs dans le monde ont exclu les importateurs de phosphate naturel de la mine de Bou Craa pour leur soutien aux opérations de l’OCP. Continental joue un rôle clé pour empêcher l'infrastructure de fonctionner.

Le contrat de fourniture de la multinationale allemande avec OCP a expiré le 30 juin 2020.

«Il est regrettable que Continental ne puisse pas apporter la clarté nécessaire à ses actionnaires», déclare Tim Sauer de Western Sahara Resource Watch. "Nous appelons donc la communauté des investisseurs à rester vigilante : Continental ne doit pas conclure d'accord d'approvisionnement avec une société qui exploite illégalement les réserves de phosphate du Sahara Occidental, sans garanties claires que ses systèmes ne seront pas utilisés sur le territoire."

WSRW est en contact avec Continental sur le renouvellement prévu du contrat depuis des années. Les préoccupations et les questions de l'organisation ont été présentées à l'AG de Continental en collaboration avec l'ONG Dachverband der kritischen Aktionärinnen und Aktionäre. Union Investment, la branche d'investissement du groupe DZ Bank, a également soulevé des questions sur l'extension des relations commerciales de Continental avec l'OCP au Sahara Occidental et sur les raisons pour lesquelles la société n'a pas mis fin à cette pratique.

Retrouvez ici la déclaration et les questions soumises par WSRW et Dachverband der kritischen Aktionärinnen und Aktionäre. La réponse du Conseil d'administration de Continental est incluse dans le document. La transcription originale en allemand de nos questions et la réponse de Continental sont disponibles ici.

En 2019, les services de recherche du Bundestag allemand ont publié un avis sur les aspects de droit international du conflit du Sahara Occidental, concluant que le Maroc doit être "considéré comme la puissance occupante" du Sahara Occidental.

Le gouvernement allemand parle d'un "statut non résolu" du Sahara Occidental et les institutions étatiques excluent explicitement le territoire de leurs activités avec le Maroc. Par exemple, la banque allemande de développement KfW exclut explicitement le territoire dans un crédit accordé à l'OCP pour un projet d'eau de ses mines.

La controverse continentale a été couverte le 29 mai dans le quotidien allemand die tageszeitung.

Actualités

WSRW exhorte les actionnaires à défier Continental

Le contrat controversé de Continental au Sahara Occidental occupé est proche de son expiration. S'il est renouvelé, WSRW demande aux propriétaires de porter la question lors de la prochaine Assemblée Générale.

25 juin 2020

Qu'est-ce que Continental négocie avec l'OCP ?

Alors que Continental renégocie son contrat avec la société nationale marocaine de phosphate, il n'est toujours pas clair si le groupe allemand a l'intention de limiter ses opérations au Maroc ou les étendre au Sahara Occidental occupé.
 

13 avril 2020

Des organisations allemandes condamnent le convoyeur de Continental

La multinationale qui facilite les exportations controversées de phosphate au Sahara Occidental est critiqué par un groupe d'organisations allemandes.
 

23 mars 2020

Nouveau rapport : division par deux du commerce du phosphate du Sahara

Les exportations de minerais de phosphate du Sahara Occidental occupé n'ont jamais été aussi faibles qu'en 2019. Cela est révélé dans le nouveau rapport WSRW P pour Pillage, publié aujourd'hui, 24 février 2020.

24 février 2020