Des réfugiés contre Incitec Pivot pour son achat de minerai pillé
6347c8db397c4_IMG_2955

Un groupe de réfugiés sahraouis a manifesté hier contre la société australienne Incitec Pivot. L'entreprise a acheté au gouvernement d'occupation une cargaison de minerais de phosphate provenant d'une mine située sur leurs terres, une zone en conflit.

13 octobre 2022

Les photos de cet article sont prises par le groupe Sahraouis contre le pillage et peuvent être utilisées librement. L'image ci-dessus peut être téléchargée ici.

Pour la première fois en 6 ans, une cargaison de ce minerai devrait arriver en Australie, le 18 octobre. Un groupe de réfugiés sahraouis a manifesté hier contre le pillage. La manifestation a eu lieu dans l'un des camps de réfugiés au milieu du désert algérien où la moitié du peuple du territoire a cherché refuge après que le Maroc a brutalement envahi leur terre.

L'exportation par le Maroc viole le droit international et Incitec Pivot contribue ainsi à financer l'occupation illégale.

Incitec Pivot est internationalement la seule société enregistrée en bourse impliquée dans le commerce, et certains de ses investisseurs ont actuellement interpelé la société, d'après ce que Western Sahara Resource Watch (WSRW) a appris.

WSRW a publié une première fois à propos de la cargaison controversée le 23 septembre. Quatre jours plus tard, IPL a admis son rôle dans l'achat lors d'une réunion avec des syndicalistes en Australie.

WSRW a écrit à la société le 20 septembre, mais n'a toujours pas reçu de réponse. L'agence de presse Africa Intelligence n'a pas non plus obtenu d'éclaircissement de la part de l'entreprise.

Téléchargez en haute résolution. 

La société a été dans le passé un acheteur important de minerai de phosphate pillé et a subi de fortes pressions de la part des investisseurs européens jusqu'en 2016, date à laquelle la société a apparemment arrêté les importations. Cependant, la société n'a fait aucune promesse quant à de nouvelles importations à l'avenir. Pour cette raison, WSRW n'a jamais qualifié Incitec Pivot dans ses rapports annuels sur le commerce des phosphates dans la même catégorie positive que les autres importateurs qui ont pris des mesures pour empêcher de futures importations.

Le groupe de campagne Sahraouis contre le pillage, à l'origine de la manifestation, est frustré par les nouveaux achats d'Incitec Pivot.

« Nous sommes déçus et en colère. Incitec Pivot n'a pas le droit d'acheter les ressources volées par le Maroc sur nos terres. Nous espérons que le peuple australien s'opposera à cela et défendra la justice et le droit international. Les agriculteurs australiens ne doivent pas contribuer à l'occupation », a déclaré Zarga Abdallahi du groupe de campagne.

« La moitié de notre peuple a fui depuis que le Maroc a envahi notre terre. En tant que réfugiés, nous condamnons Incitec Pivot. C'est un vol de notre richesse. Et en tant que jeunes générations sahraouies nées en exil, c'est un vol de notre avenir. Nous vivons à une époque de l'histoire où le droit international doit être soutenu, et non saboté », a déclaré Abdallahi.

« Le Maroc n'a pas le droit d'exporter nos ressources vers d'autres pays. Nous voyons le peuple et le gouvernement australiens montrer leur soutien au peuple ukrainien. Mais pourquoi une entreprise australienne fait-elle le contraire envers notre peuple ? C'est frustrant et nous met en colère. Les entreprises australiennes ne doivent pas soutenir l'invasion de notre terre en achetant au Maroc ce qui nous est volé », a déclaré Lehbib Abdullah du groupe.

L'arrivée prévue du navire, Clipper Isadora, au port de Geelong est maintenant annoncée sur le site Web du port [ou téléchargement].

Le navire a traversé le canal de Suez. Il s'agit de la première cargaison connue transportée vers l'Australie à emprunter cette route, au cours de la décennie de surveillance quotidienne des navires par WSRW. Auparavant, les expéditions d'Incitec Pivot faisaient le tour de l'Afrique du Sud. Cette route n'a pas été utilisée après que les autorités sud-africaines ont arrêté le vraquier NM Cherry Blossom du fait de la cargaison de phosphate à son bord. La Haute Cour d'Afrique du Sud a statué que la cargaison était exportée illégalement par la société d'État marocaine OCP, et a décidé que la propriété de la cargaison était aux Sahraouis.

Les réfugiés qui ont fui l'occupation vivent dans une situation très dure. Le 24 août, trois organes de l'ONU ont appelé la communauté internationale à accroître l'aide humanitaire apportée aux camps de réfugiés sahraouis en Algérie. Le trio brosse un tableau critique de la situation avec des rations alimentaires réduites de 75% et chaque bénéficiaire ne recevant désormais que moins de 5 kilos de ration, contre 17 kg prévus par personne et par mois. Chaque destinataire reçoit désormais moins de la moitié de l'apport calorique quotidien recommandé.
 

Depuis le 13 octobre 2022, le navire Clipper Isadora fait route vers Geelong le long de la côte ouest de l'Australie.
Téléchargez en haute résolution. 

Puisque vous êtes là....
Le travail de WSRW est lu et utilisé plus que jamais. Nous travaillons de manière totalement indépendante et dans une large mesure bénévolement. Notre travail demande du temps, du dévouement et de la rigueur. Nous le faisons parce que nous pensons que c'est important - et nous espérons que vous aussi. Nous recherchons davantage de donateurs mensuels pour soutenir notre travail. Si vous donnez 3 €, 5 €, 8 € par mois… ou ce que vous pouvez – l'avenir de WSRW sera beaucoup plus sûr. Vous pouvez rapidement établir un don mensuel à WSRW en suivant ce lien.

 

Actualités

Incitec confirme son achat d'une cargaison de minerais sahraouis

La société australienne Incitec Pivot a confirmé être l'acquéreur d'une cargaison de minerai de phosphate du Sahara Occidental que le gouvernement marocain a exporté illégalement hors du territoire occupé.

27 septembre 2022

Nouvelle probable cargaison pour Incitec Pivot

L'Australie devrait recevoir sa première cargaison controversée de phosphate du Sahara Occidental occupé, 6 ans après.

23 septembre 2022

Nouveau rapport : division par deux du commerce du phosphate du Sahara

Les exportations de minerais de phosphate du Sahara Occidental occupé n'ont jamais été aussi faibles qu'en 2019. Cela est révélé dans le nouveau rapport WSRW P pour Pillage, publié aujourd'hui, 24 février 2020.

24 février 2020

Nouveau rapport sur l'industrie du phosphate du Sahara Occidental

En 2018, le Maroc a expédié 1,93 million de tonnes de phosphate du Sahara Occidental occupé, d'une valeur estimée à 164 millions de dollars. Trouvez dans le rapport tout ce que vous devez savoir sur les volumes, les valeurs, les navires et les clients.

08 avril 2019