Incitec confirme son achat d'une cargaison de minerais sahraouis
6332bf738e7f5_ElliLorzDSCF5126

La société australienne Incitec Pivot a confirmé être l'acquéreur d'une cargaison de minerai de phosphate du Sahara Occidental que le gouvernement marocain a exporté illégalement hors du territoire occupé.

27 septembre 2022

Photo : Le terminal d'exportation de la compagnie nationale marocaine OCP, au Sahara Occidental occupé. @ElliLorz

Lors d'une réunion tenue aujourd'hui entre la société australienne Incitec Pivot et un syndicat australien, la compagnie d'engrais a confirmé être le client de la cargaison transportée à bord du vraquier Clipper Isadora qui traverse actuellement l'océan Indien. Le navire devrait arriver au port de Geelong le 15 octobre 2022.

Il s'agit de la première importation du Sahara Occidental occupé vers l'Australie et Incitec Pivot depuis 2016.

D'après ce que WSRW sait maintenant, le navire contient 33 000 tonnes de minerai de phosphate pillées par le gouvernement marocain dans le territoire qu'il maintient sous occupation. Le volume correspond aux calculs de WSRW basés sur le tirant d'eau du navire. WSRW a publié une information à ce propos le 23 septembre, alors que le navire indiquait sa route vers le port de Geelong.

Incitec Pivot est aujourd'hui la seule société enregistrée en bourse au monde à achèter le produit litigieux.

Lors de la réunion d'aujourd'hui, Incitec n'a pas exclu la possibilité d'autres achats à l'avenir. Les syndicalistes australiens ont souligné les graves violations des droits de l'homme sur le territoire, par exemple celles commises contre l'activiste Sultana Khaya, qui était l'invitée des syndicats australiens en 2015.

"Sur la base du manque de garanties et d'une politique de chaîne d'approvisionnement crédible de la part de l'entreprise, Western Sahara Resource Watch appelle les propriétaires internationaux à se désinvestir de l'entreprise. Incitec Pivot n'a manifestement pas mesuré les aspects éthiques et juridiques de cette pratique commerciale, ni rien pris en compte du long échange avec ses propriétaires au cours des années précédentes. C'est clairement un risque inacceptable pour les investisseurs d'être impliqués dans de futures importations s'ils restent investis dans l'entreprise", a noté Cate Lewis de Western Sahara Resource Watch.

Plusieurs banques internationales et gestionnaires d'actifs ont exclu Incitec Pivot de leurs portefeuilles en raison du commerce en provenance du Sahara Occidental. Certains d'entre eux ont par la suite retiré IPL des listes d'exclus car la société avait apparemment cessé ses pratiques d'importation. Cate Lewis souligne que l'importation actuelle montre qu'il était trop tôt pour que les investisseurs acceptent les actions d'IPL, compte tenu du manque de garanties appropriées de la part de la société.

"Nous vivons dans un monde où les principes fondamentaux du droit international sont sous pression. Les entreprises ne doivent pas saboter ces principes en soutenant les occupations illégales", a déclaré Lewis.

La Cour Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples a conclu le 22 septembre 2022 dans une décision historique que l'occupation du Sahara Occidental par le Maroc constitue une grave violation du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance.

Cela s'ajoute à une série de décisions de la Cour de Justice de l'UE qui couvrent plusieurs accords bilatéraux UE-Maroc, et à l'affaire spécifique NM Cherry Blossom devant la Haute Cour d'Afrique du Sud qui concernait l'exportation illégale du minerai par la société marocaine OCP.

WSRW a écrit une lettre à Incitec Pivot le 20 septembre et n'a pas encore reçu de réponse.

D'après ce que WSRW comprend, le paiement de la cargaison à la compagnie nationale marocaine n'a lieu que lorsque la cargaison est reçue.

Puisque vous êtes là....
Le travail de WSRW est lu et utilisé plus que jamais. Nous travaillons de manière totalement indépendante et dans une large mesure bénévolement. Notre travail demande du temps, du dévouement et de la rigueur. Nous le faisons parce que nous pensons que c'est important - et nous espérons que vous aussi. Nous recherchons davantage de donateurs mensuels pour soutenir notre travail. Si vous donnez 3 €, 5 €, 8 € par mois… ou ce que vous pouvez – l'avenir de WSRW sera beaucoup plus sûr. Vous pouvez rapidement établir un don mensuel à WSRW en suivant ce lien.

Actualités

Des réfugiés contre Incitec Pivot pour son achat de minerai pillé

Un groupe de réfugiés sahraouis a manifesté hier contre la société australienne Incitec Pivot. L'entreprise a acheté au gouvernement d'occupation une cargaison de minerais de phosphate provenant d'une mine située sur leurs terres, une zone en conflit.

13 octobre 2022

Nouvelle probable cargaison pour Incitec Pivot

L'Australie devrait recevoir sa première cargaison controversée de phosphate du Sahara Occidental occupé, 6 ans après.

23 septembre 2022

Nouveau rapport : division par deux du commerce du phosphate du Sahara

Les exportations de minerais de phosphate du Sahara Occidental occupé n'ont jamais été aussi faibles qu'en 2019. Cela est révélé dans le nouveau rapport WSRW P pour Pillage, publié aujourd'hui, 24 février 2020.

24 février 2020

Nouveau rapport sur l'industrie du phosphate du Sahara Occidental

En 2018, le Maroc a expédié 1,93 million de tonnes de phosphate du Sahara Occidental occupé, d'une valeur estimée à 164 millions de dollars. Trouvez dans le rapport tout ce que vous devez savoir sur les volumes, les valeurs, les navires et les clients.

08 avril 2019