Une compagnie israélienne va chercher du gaz au Sahara Occidental occupé
63739bfd80cb9_atwood_achiever

La société israélienne NewMed Energy a annoncé aujourd'hui avoir signé un accord avec le Maroc pour produire du gaz naturel au large de Boujdour, faisant revenir l'ex Cairn Energy dans le territoire occupé.

06 décembre 2022

Photo : En 2015, Cairn Energy et Kosmos Energy ont foré pour chercher du pétrole au large du Sahara Occidental dans le bloc de Boujdour. Maintenant Cairn est lié à de nouveaux projets de forage. La photo montre le navire de forage Atwood Achiever quelques semaines avant le début du forage.

La compagnie israélienne NewMed Energy a déclaré le 6 décembre 2022 qu'elle avait signé un accord avec le Ministère marocain de l'énergie et des mines et Adarco Energy pour explorer et produire du gaz naturel dans le bloc offshore de Boujdour Atlantique. La licence correspond donc à un emplacement qui ne fait pas partie du Maroc, mais du Sahara Occidental occupé.

NewMed et Adarco auront chacun une participation de 37,5% dans le partenariat de la licence, tandis que le ministère marocain détiendra les 25% restants. La licence a été accordée pour huit ans.

Le bloc Boujdour Atlantique était auparavant exploité par la compagnie pétrolière états-unienne Kosmos Energy, qui détenait 55% du permis, tandis que son partenaire britannique Capricorn - une filiale de Cairn Energy - en détenait 20%. Les 25% restants étaient entre les mains de l'ONHYM, l'Office national marocain des hydrocarbures et des mines. Un porte-parole de NewMed a déclaré à Reuters que le projet de la société est de commencer le forage exploratoire après environ deux ans et demi.

Il est intéressant de noter que NewMed est actuellement en phase de fusion avec Capricorn Energy - qui est le nom sous lequel Cairn Energy opère aujourd'hui depuis qu'elle a changé de nom en décembre 2021. Si la fusion se conclut, l'ex Cairn Energy sera de retour dans les eaux du Sahara Occidental après une interruption de 4,5 ans.

NewMed Energy est une filiale du groupe Delek et était auparavant connue sous le nom de Delek Drilling LP. Delek Group Ltd est cotée à la bourse de Tel Aviv. 3 % des actions du Delek Group sont détenues par le fonds de pension du gouvernement norvégien. En 2016, le gouvernement norvégien a exclu Cairn/Capricorn en raison de son "risque inacceptable que les entreprises contribuent à des violations graves des normes éthiques fondamentales par le biais de leur exploration des hydrocarbures". Le gouvernement norvégien détenait 2,86 % des actions de Cairn au moment de l'exclusion.

Plusieurs investisseurs internationaux avaient exclu Kosmos et Cairn de la liste de leurs portefeuilles, pour avoir opéré en violation des normes éthiques fondamentales.

"Western Sahara Resource Watch appelle tous les investisseurs du groupe Delek à engager immédiatement le dialogue avec la direction de la société sur cette question et à se désinvestir de la société si elle poursuit ses plans. L'intention de s'engager dans l'exploration gazière dans le territoire occupé sape les principes les plus fondamentaux du droit international", a déclaré Erik Hagen de Western Sahara Resource Watch.

On sait peu de choses sur le partenaire de NewMed, Adarco Energy. Une société avec le nom Adarco Energy Limited a été enregistrée à Gibraltar en mai 2022 avec un citoyen marocain nommé Michael Elbaz, né en 1984, comme directeur.

"C'est une étape importante pour Adarco, dont les dirigeants sont actifs sur le marché de l'énergie depuis de nombreuses années", a déclaré le PDG d'Adarco, Harry Murphy, à des médias israéliens.

Il y a aujourd'hui deux compagnies impliquées dans l'exploration d'hydrocarbures au Sahara Occidental - les deux sont israéliennes. L'autre société est Ratio Petroleum, qui a obtenu le bloc offshore Dakhla Atlantique en octobre 2021.

Lisez tout sur l'implication de Kosmos/Cairn au Sahara Occidental occupé dans notre rapport "Une plate-forme pour un conflit".

 

Chronologie - Kosmos/Cairn au Sahara Occidental occupé

  • 29 octobre 2004. Kosmos Energy s'associe à Kerr-McGee pour le "bloc Boujdour", avec une participation de 30%.
     
  • 7 novembre 2005. Kosmos Energy déclare pour la première fois qu'elle prévoit de forer au large des côtes du Sahara Occidental.
     
  • 2006. Kerr-McGee quitte le Sahara Occidental. Kosmos Energy signe un accord pour l'exploitation du "bloc Boujdour".
     
  • 2009. Kosmos Energy commande des services sismiques 2D à la société néerlandaise Fugro NV. Des Sahraouis manifestent. Fugro annonce plus tard qu'elle "a décidé de s'abstenir de toute nouvelle implication au Sahara Occidental jusqu'à ce que la situation politique soit résolue".
     
  • Juillet 2013 . BGP Prospector a réalisé des études sismiques.
     
  • 25 octobre 2013. Kosmos signe un accord avec Capricorn Exploration & Development Company Limited, une filiale à 100% de Cairn Energy PLC pour s'associer au projet Boujdour. Kosmos annonce avoir identifié trois emplacements, le plus important d'entre eux, appelé Gargaa, à 2135 mètres de profondeur. Le nom du bloc est modifié en "Cap Boujdour Offshore".
     
  • Février 2014 . Une présentation de la société Kosmos indique que le navire de forage Atwood Achiever sera utilisé dans la zone du permis d'exploration de Boujdour.
     
  • Mars 2014. Aker Solutions AS, responsable de la construction et de l'installation du système de forage sur l'Atwood Achiever, déclare que "si nous avions su que l'équipement serait utilisé au Sahara Occidental, nous n'aurions pas signé cet accord". La société a annulé l'accord de maintenance qu'elle avait avec le navire de forage.
     
  • Mai 2014 . BGP Prospector a réalisé une étude 3D sur le même bloc.
     
  • Décembre 2014-février 2015. Le navire de forage Atwood Achiever effectue un forage pour Kosmos sur le bloc, le tout premier forage d'exploration pétrolière sous l'occupation marocaine du Sahara Occidental.
     
  • Juin 2016. L'un des plus grands propriétaires de Kosmos Energy, le fonds souverain de Norvège, se sépare de ses parts de Kosmos pour avoir opéré en violation des normes éthiques fondamentales.
     
  • Mars 2017. Kosmos commande une autre étude sismique en utilisant le BGP Prospector.
     
  • 6 février 2018 . L'ONHYM annonce le départ de Kosmos.
     
  • 6 décembre 2022. La société israélienne NewMed signe un accord d'exploration et de production avec l'ONHYM pour le bloc de Boujdour - tout en étant sur le point de conclure une fusion avec Capricorn Energy (ex-Cairn Energy).
Puisque vous êtes là....
Le travail de WSRW est lu et utilisé plus que jamais. Nous travaillons de manière totalement indépendante et dans une large mesure bénévolement. Notre travail demande du temps, du dévouement et de la rigueur. Nous le faisons parce que nous pensons que c'est important - et nous espérons que vous aussi. Nous recherchons davantage de donateurs mensuels pour soutenir notre travail. Si vous donnez 3 €, 5 €, 8 € par mois… ou ce que vous pouvez – l'avenir de WSRW sera beaucoup plus sûr. Vous pouvez rapidement établir un don mensuel à WSRW en suivant ce lien.
Actualités

NewMed insiste, elle respecte la loi - mais laquelle ?

La compagnie israélienne qui a signé un accord pour l'exploration d'hydrocarbures au Sahara Occidental occupé prétend suivre « les lois en vigueur ». Mais de quel pays ?

06 février 2023

Kosmos et Cairn se sont retirés du Sahara Occidental

17 années d'implication d'une compagnie privée américaine d'exploration du potentiel pétrolier du Sahara Occidental ont pris fin.

09 février 2018

Les études se poursuivent sur le bloc de Kosmos Energy

Est-ce que Kosmos Energy entreprend une dernière étude sur le permis de Boujdour Maritime avant de faire ses adieux au Sahara Occidental occupé ? Ou a une entreprise inconnue a-t-elle pris en charge la licence ? La semaine dernière, les relevés pétroliers des fonds marins ont débuté à l'endroit où Kosmos a foré en 2014.

09 février 2018

L'étude pétrolière Kosmos/Cairn dans les eaux occupées est terminée

Le programme d'étude sismique de Kosmos Energy et de Cairn Energy situé au large du Sahara occidental s'est terminé le 12 avril.
24 avril 2017