Une nouvelle entreprise indienne au Sahara Occidental occupé

Le géant indien de l'ingénierie Larsen & Toubro installe de grandes infrastructures énergétiques au Sahara Occidental occupé.

27 juillet 2020

Une nouvelle société indienne a pris pied pour soutenir l’occupation du Sahara Occidental par le Maroc : Mumbai a son siège social à Larsen & Toubro.

La société a remporté un appel d’offres lancé par l’Office national de l’électricité et de l’eau potable du Maroc (ONEE) pour la construction de sous-stations et de lignes de transmission à Dakhla, dans les territoires occupés du Sahara Occidental.

L'appel d'offres a été divisé en deux lots : le lot 1 couvrant la construction d'un poste 225/60 KV et de deux lignes de transport 225 KV; et Lot 2 couvrant la construction d'une sous-station 60/22 KV avec deux lignes aériennes de transport d'électricité de 60 KV et 2 lignes de transport souterraines de 60 KV.

Une photo de bobines de câble du chantier de construction de Larsen & Toubro illustre la collection de bobines vue sur les images satellites ci-dessous. Download.

Larsen & Toubro a publié un communiqué de presse le 27 novembre 2017 indiquant qu'il avait remporté le lot 1 et qu'il allait de l'avant pour construire "une sous-station 225 / 60kV à Dakhla (Maroc) avec des lignes aériennes 60kV et des câbles souterrains associés".

Dakhla n'est pas située au Maroc, mais dans le Sahara Occidental, le pays voisin.

Une publication datée du 28 novembre 2019 dans le service de veille économique de Reuters Zawya montre que L&T a en fait obtenu le lot 2. Cegelec Maroc a été la société lauréate du Lot 1.

WSRW a localisé une partie centrale des travaux à cet endroit sur Google Earth. Les images ci-dessous montrent le développement de cet emplacement de décembre 2018 à probablement 2019. Le même emplacement n'a pas été développé en 2009-2014.

Une autre société indienne - Paradeep - est aujourd'hui de loin le plus gros acheteur de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé. Paradeep appartient en partie à la compagnie marocaine de phosphate l'OCP.
 
WSRW a écrit à Larsen & Toubro le 30 juin 2020. Courrier toujours sans réponse. 

Actualités

Worley confirme une étude de pipeline controversé

La société australienne confirme avoir entrepris une étude sur le pipeline qui traverserait le Sahara Occidental, quatre mois après que WSRW a contacté la compagnie à ce sujet.

23 mai 2022

Coloniser le territoire avec des infrastructures indésirables

Afin d’accroître l’afflux de colons marocains et « développer » le territoire, le Maroc a déployé de grands travaux d’infrastructure que le peuple sahraoui n’a jamais demandés.

14 avril 2022

Énergie verte mais sale sur terres occupées

Comment peut-il être mauvais de développer les énergies renouvelables, dans un monde qui a désespérément besoin d'une transition verte ? Au Sahara Occidental, les problèmes sont nombreux.

21 juillet 2020

Les Pays-Bas 1er fournisseur de gaz du Sahara Occidental occupé

Le suivi des cargaisons de gaz transportées au Sahara Occidental occupé montre que les Pays-Bas sont le plus important fournisseur de gaz pour l'année 2021.

08 avril 2022