HDF Energy annonce des projets d’hydrogène vert sale sur des terres occupées
65689ae690d8a_ElliLorz_IMG_6777

Le français HDF Energy annonce son partenariat dans un gigantesque projet de production d’hydrogène vert au Sahara Occidental occupé.

30 novembre 2023

Le 15 novembre 2023, le développeur français d'hydrogène vert Hydrogène de France (HDF Energy) a annoncé [ou télécharger la version en anglais] s'être associé à la société marocaine Falcon Capital Dakhla pour installer un projet de production d'hydrogène vert de 8 GW « dans la région de Dakhla au Maroc ».

Dakhla n'est cependant pas située au Maroc, mais dans la partie du Sahara Occidental que le Maroc occupe illégalement et militairement depuis 1975.

La construction du projet, baptisé « White Dunes », devrait démarrer en 2025, avec une production d'hydrogène attendue pour 2028. Le projet de production de 8 GW sera soutenu par 10 GW d'énergie éolienne et 7 GW d'énergie solaire.

Plus tôt ce mois-ci, Western Sahara Resource Watch (WSRW) a rapporté que le gouvernement marocain avait annoncé une série de projets de production d'énergie à sources dites renouvelables au Sahara Occidental occupé dans son projet de loi de finances 2024, y compris ce qui a été décrit comme le projet Falcon auquel le gouvernement avait alloué 150 000 hectares de « terrain public ».

Le communiqué de HDF Energy confirme le permis et ajoute que des études de faisabilité, une conception préliminaire du projet, une planification par phases et une étude préliminaire d'impact environnemental et social ont déjà été réalisées au cours des deux dernières années.

WSRW n'a entendu parler d'aucun Sahraoui approché concernant l'impact social présumé. Très probablement, WSRW s'attend à ce que l'étude soit entreprise uniquement en partenariat avec les intérêts du pays voisin, le Maroc. WSRW a écrit une lettre à HDF Energy le 23 novembre, demandant quel est le lien entre l'entreprise et le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination.

Pour autant que WSRW puisse le constater, il s'agit du premier des nombreux projets d'hydrogène vert annoncés et prévus par le Maroc au Sahara Occidental occupé à devenir plus concrets. Cela ouvre un autre front dans la stratégie du Maroc visant à capitaliser financièrement et politiquement sur le potentiel d'énergie renouvelable du Sahara Occidental occupé, qui est plus grand que celui du Maroc lui-même. Une étude réalisée par des universités marocaines et publiée plus tôt cette année a montré que le plus grand potentiel de production d'hydrogène vert du pays se trouvait à El Aaiún et à Dakhla, toutes deux situées au Sahara Occidental occupé.

Le Maroc est souvent salué comme un pionnier en matière de transition vers davantage de sources d’énergie renouvelables. Ce qui est souvent négligé, c'est qu'une part importante des projets éoliens et solaires du Maroc ne sont pas du tout développés au Maroc, mais au Sahara Occidental occupé. Le rapport Ecoblanchiment de l'Occupation (2021) de WSRW estime que l'énergie produite à partir du vent sur le territoire pourrait constituer 47,20 % de la capacité éolienne totale revendiquée par le Maroc d'ici 2030, tandis que sa part de l'énergie solaire produite pourrait alors atteindre 32,64 % de la capacité solaire totale annoncée par le Maroc.

« Le Maroc devient de plus en plus dépendant de son occupation illégale du Sahara Occidental pour garantir ses propres besoins énergétiques. En outre, il a exprimé son intention de vendre tout excédent généré sur le territoire aux pays voisins, y compris à l’Union Européenne. Cela représente un défi supplémentaire et majeur pour le processus de paix de l'ONU », déclare Sara Eyckmans de WSRW.

 

Puisque vous êtes là....

Le travail de WSRW est plus que jamais lu et utilisé. Nous travaillons de manière totalement indépendante et dans une large mesure bénévolement. Notre travail demande du temps, du dévouement et de la rigueur. Mais nous le faisons parce que nous pensons que c'est important - et nous espérons que vous aussi. Si vous souhaitez contribuer à notre travail par un efficace don mensuel - 3 €, 5 €, 8 € ou ce que vous pouvez - l'avenir de WSRW serait beaucoup plus sûr. Et vous pouvez rapidement effectuer ce don mensuel à WSRW en suivant les instructions.

Actualités

GE Vernova et son projet d'hydrogène vert au Sahara Occidental occupé

Une filiale de la société américaine General Electric s'associe au gouvernement marocain pour un projet d'infrastructure dans le Sahara Occidental illégalement occupé.

15 février 2024

Le HDF utilise un militant marocain pour défendre la controverse

WSRW n'a jamais reçu de réponse qui défende politiquement l'occupation à un degré similaire à celle reçue d'un militant français pour le Maroc au nom de la société d'énergie renouvelable HDF Energy.

09 février 2024

Pourquoi WSRW ne participera pas à l'étude de l'UE sur le Sahara Occidental

WSRW a été invité à contribuer à un document de la Commission Européenne sur le commerce avec les intérêts marocains au Sahara Occidental occupé. Voila pourquoi nous refusons d'y participer.

19 janvier 2024

Croissance rapide des huîtres en zone de conflit

La moitié des exportateurs marocains de coquillages agréés à l'exportation vers l'UE sont en fait situés au Sahara Occidental occupé.

10 janvier 2024