La Turquie continue d'importer massivement de la farine de poisson
625bec829d317_Derya-Aytekin5_06.11.2019

En 2021, les exportations controversées de farine de poisson du Sahara Occidental occupé vers la Turquie valait environ 64 millions de dollars.

28 avril 2022

Photo : Le 14 septembre 2021, le cargo Derya Aytekin est arrivé au port de Güllük. La photo ci-dessus montre l'arrivée du même navire dans le même port turc en 2019, lorsque WSRW était là pour observer le déchargement.

Pour la troisième année consécutive, Western Sahara Resource Watch (WSRW) a analysé les cargaisons de farine de poisson expédiées au départ du Sahara Occidental occupé.

Les 17 cargaisons identifiées au cours de l'année civile 2021 ont été transportées vers la ville côtière turque de Güllük.

WSRW estime prudemment qu'environ 50 500 tonnes de farine de poisson ont été exportées vers la Turquie au cours de l'année. Le calcul est basé sur l'analyse de la cargaison probable à bord de chaque navire, en tenant compte de la capacité de charge de chaque navire et de leur tirant d'eau déclaré au départ du Sahara Occidental.

16 cargos différents ont transporté les cargaisons.

Selon les propres informations du gouvernement marocain, la farine de poisson exportée du Maroc (ce qui comprend le Sahara Occidental) a connu une augmentation de prix de 25 % au cours de l'année, passant d'un minimum de 10 317 dirhams la tonne en janvier à un maximum de 12 799 dirhams la tonne en décembre 2021.

Si l'on applique le prix mensuel pertinent au volume estimé par WSRW comme exporté ce mois-là, les exportations de farine de poisson du Sahara Occidental occupé en 2021 seraient d'une valeur de 64,6 millions USD.

Cela en appliquant un taux de change à 1 MAD = 0,11 USD. Le prix moyen pour l'année serait de 1 279 USD/tonne.

Le volume exporté est comparable à notre estimation pour 2020. Le volume estimé a beaucoup plus en 2019 peut très probablement être attribué à une méthodologie de calcul différente.

Télécharger le pdf

Si l'on applique le prix de la farine de poisson tel que présenté sur le site indexmundi, la valeur serait plus élevée que celle déclarée par le gourvernement maroncain. Idexmundi suggère une moyenne mensuelle de 1 481 USD/tonnes pour 2021 - ce qui signifierait que la valeur des exportations totales de farine de poisson sahraouie serait de 74,9 millions USD pour l'année civile 2021.

La farine de poisson est un produit généralement fabriqué à partir de restes de poisson qui ne conviennent pas à la consommation humaine. Cependant, au Sahara Occidental, on pense que le poisson pêché est directement transformé en farine et en huile pour l'exportation. La farine de poisson est principalement utilisée pour produire des aliments pour animaux en Turquie, principalement des aliments pour poissons destinés à l'industrie aquacole.

Le 6 novembre 2019, Western Sahara Resource Watch a assisté à l'arrivée du navire Derya Aytekin au port de Güllük, entièrement chargé de sacs de farine de poisson. WSRW a observé qu'une partie de la cargaison a été transportée par camion vers la société d'aquaculture turque Gümüşdoğa A.S., qui a pris en charge tout ou partie de la cargaison.

On ne sait pas exactement quelles entreprises du Sahara Occidental produisent la farine de poisson qui est exportée vers la Turquie. Selon le gouvernement marocain (ou télécharger), il existe un certain nombre d'exportateurs de farine ou d'huile de poisson dans le port d'El Aaiún : Copelit, Delta Ocean, KB Fish, Laayoune Elevage, Laayoune Proteine, Sepomer Sahara, Somatraps, Sotragel.

Selon les statistiques officielles marocaines, un total de 136 934 tonnes de farine de poisson ont été exportées du Maroc (dont du Sahara occidental) en 2021. Sur ce total, 76 086 tonnes, soit 46,13 %, ont été exportées vers la Turquie. Les autres pays importateurs du Maroc étaient la Grèce (20 760 tonnes), l'Espagne (10 610 tonnes) et l'Allemagne (7 320 tonnes).

Sur les 16 navires impliqués dans les expéditions de 2021 en provenance du Sahara occidental, 9 battaient pavillon panaméen, tandis que les autres battaient pavillon d'Antigua Bermudes, de la Barbade, de Malte, de Moldavie, de Saint-Kitts-et-Nevis, du Togo et de Vanuatu.

Actualités

Worley confirme une étude de pipeline controversé

La société australienne confirme avoir entrepris une étude sur le pipeline qui traverserait le Sahara Occidental, quatre mois après que WSRW a contacté la compagnie à ce sujet.

23 mai 2022

HeidelbergCement défend encore ses activités sur les terres occupées

L'entreprise a défendu ses activités controversées lors de l'assemblée générale du 12 mai.

16 mai 2022

Le Maroc propose un juriste pour un organe non juridique de l'ONU

En plein différends maritimes maroco-espagnols au large du Sahara Occidental, le Maroc fait pression pour qu'un défenseur de l'occupation du Sahara Occidental siège à un important organe scientifique de l'ONU chargé des frontières maritimes continentales.

05 mai 2022

Pas d'enchère sur cet appel d'offres de l'ONHYM !

Toutes les alarmes de la diligence raisonnable devraient sonner avant qu'une entreprise envisage de soumettre quoi que ce soit à un appel d'offres marocain invitant à l'évaluation du potentiel pétrolier au large du Sahara Occidental occupé.

25 avril 2022