Le syndicat australien condamne Incitec Pivot
63514a1abb5eb_ClipperIsadora_Geelong_18.20.2022e

L'Union maritime d'Australie dénonce la reprise des importations en Australie de minerais volés.

20 octobre 2022

L'Union maritime d'Australie condamne les actions de l'importateur australien d'engrais Incitec Pivot, qui a recommencé à importer des marchandises provenant illégalement du Sahara Occidental occupé via le port de Geelong, selon un communiqué de presse de l'Union aujourd'hui.

"L'Union maritime a une longue et fière tradition de solidarité avec les campagnes internationales pour la souveraineté et l'autodétermination, et nous nous joignons aux représentants du peuple sahraoui ici en Australie pour condamner la décisions de Incitec Pivot de reprendre le commerce de cette ressource illégalement pillée", a déclaré Paddy Crumlin, secrétaire national de l'Union maritime d'Australie.

Le secrétaire de la branche victorienne de l'Union maritime, David Ball, a exprimé sa solidarité avec le peuple du Sahara Occidental, déclarant que "les membres de l'Union sont inquiets de savoir qu'on leur a dit de travailler sur un navire transportant une cargaison illégale et pillée. Notre travail ici en Australie ne doivent pas servir à générer des profits pour ceux qui occupent illégalement le Sahara Occidental", a-t-il déclaré.

Western Sahara Resource Watch a également reçu des images du Clipper Isadora, prises le 18 octobre 2022, au port de Geelong.

Le 27 septembre 2022, la compagnie Incitec Pivot a confirmé aux syndicalistes australiens locaux que le navire était pour elle. WSRW a écrit à l'entreprise il y a un mois, le 20 septembre, et n'a toujours pas reçu de réponse.

Le navire Clipper Isadora vu en arrière-plan. Télécharger en haute résolution.

Puisque vous êtes là....
Le travail de WSRW est lu et utilisé plus que jamais. Nous travaillons de manière totalement indépendante et dans une large mesure bénévolement. Notre travail demande du temps, du dévouement et de la rigueur. Nous le faisons parce que nous pensons que c'est important - et nous espérons que vous aussi. Nous recherchons davantage de donateurs mensuels pour soutenir notre travail. Si vous donnez 3 €, 5 €, 8 € par mois… ou ce que vous pouvez – l'avenir de WSRW sera beaucoup plus sûr. Vous pouvez rapidement établir un don mensuel à WSRW en suivant ce lien.

Actualités

«Nous ne pouvons pas contrôler,» déclare l'entreprise suédoise

La compagnie suédoise Bygging-Uddemann affirme qu'elle ne savait pas que ses équipements serviraient au Sahara Occidental pour la construction d'un nouveau port.

07 avril 2022

Des États critiquent le Maroc sur le respect des droits humains au Sahara Occidental

Dix États ont profité aujourd'hui de l'occasion pour commenter le bilan du Maroc en matière de droits de l'homme au Sahara Occidental, territoire qu'il maintient sous occupation illégale.

08 novembre 2022

Pourquoi WSRW dit non aux négociations de l'UE sur le Sahara Occidental

L'UE entreprend à nouveau des "consultations" sur les accords commerciaux illégaux entre l'UE et le Maroc au Sahara Occidental occupé. Voici pourquoi WSRW refuse de participer.

19 octobre 2022

WSRW appelle à lutter contre le pillage

WSRW appelle les États membres de l'ONU à s'attaquer au pillage du Sahara Occidental par le Maroc lors de l'Examen Périodique Universel du Maroc en novembre.

18 octobre 2022