Un importateur au Brésil arrête les achats de minerai de la zone en conflit
6166ac31a6eb7_LalisD_truck

La société chinoise China Molybdenum - qui importait du minerai de phosphate pour sa filiale au Brésil - n'achètera plus de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé.

14 octobre 2021

Ci-dessus : en 2020, WSRW a suivi des camions qui transportaient du minerai de phosphate du port de Santos vers une zone industrielle fermée.

Les exportations marocaines de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé vers une entreprise chinoise au Brésil ne se reproduiront plus, selon la société chinoise importatrice.

Plus tôt cette année, Western Sahara Resource Watch (WSRW) a publié avoir suivi une cargaison de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé vers un complexe industriel à Cubatão, au Brésil. Une flotte de camions avait été vue en train de transporter la cargaison à 20 minutes du port, jusqu'à ce qu'elle franchisse les barrières de sécurité de la grande zone industrielle.

D'après ce que WSRW a appris de sources à Santos, deux importateurs étaient en cause. L'une des deux sociétés, Copebras, filiale au Brésil de la société China Molybdenum, n'a pas répondu aux demandes des médias brésiliens suite à la révélation de l’information. WSRW a également contacté China Molybdenum plus tôt cette année, sans réponse.

Cependant, les investisseurs de l'entreprise ont eu plus de succès.

WSRW a été en contact avec trois des propriétaires de China Molybdenum qui ont tous reçu la même information du département des relations avec les investisseurs de la société. L'entreprise a arrêté les achats.

« Nous avons pris contact avec l'entreprise afin d'en savoir plus sur les cargaisons. Nous avons eu un bon dialogue avec l'entreprise, et il nous a été assuré qu'il s'agissait d'un incident ponctuel, d’un sujet qu'ils suivent de près. La société a précisé qu'elle n'achèterait pas de phosphate sans avoir d'abord effectué une vérification diligente », a déclaré à WSRW Kiran Aziz, analyste senior chez KLP Asset Management en Norvège.

Un autre investisseur de China Molybdenum dans un autre pays avait reçu la réponse qu'aucune autre importation n'aurait lieu.

La société chinoise aurait précisé aux propriétaires que les incidents ne faisaient pas partie d'un accord à long terme.

WSRW a identifié trois cargaisons vers le Brésil en 2020 et deux en 2019, avec une quantité totale transportée d'environ 166 600 tonnes. Aucune exportation de minerai de phosphate n'a été effectuée du Sahara Occidental vers le Brésil depuis décembre 2020.

D'après ce que WSRW a appris de sources au Brésil en décembre 2020, une autre société - en plus de China Molybdenum - était également impliquée dans les importations de minerai en provenance du territoire. Cette société a nié son implication devant les médias brésiliens.

Le commerce du phosphate du Sahara Occidental est détaillé dans la série de rapports annuels WSRW « P pour Pillage », disponible ici.

Quand l'exportation par le Maroc du minerai de la zone de conflit du Sahara Occidental vers la société canadienne Nutrien a pris fin en 2018 suite à la pression de ses investisseurs, l'exportation totale depuis territoire a été réduite de près de moitié. Depuis lors, le Maroc a essayé de trouver de nouveaux clients à l'international pour le produit controversé. Les exportations ont repris vers le Mexique en juillet 2021, pour la première fois depuis 2014. Des entreprises au Brésil ont importé en 2019-2020, pour la première fois depuis de nombreuses années.

Le Sahara Occidental est sous occupation étrangère par le Maroc depuis 1975, et les exportations marocaines de minerai depuis le territoire se déroulent en violation du droit international. Un arrêt de la Cour de justice de l'UE du 29 septembre 2021 a confirmé que le droit du peuple sahraoui au consentement est une condition préalable à la légalité de tout accord commercial avec le territoire.

Actualités

Nouveau rapport : division par deux du commerce du phosphate du Sahara

Les exportations de minerais de phosphate du Sahara Occidental occupé n'ont jamais été aussi faibles qu'en 2019. Cela est révélé dans le nouveau rapport WSRW P pour Pillage, publié aujourd'hui, 24 février 2020.

24 février 2020

Nouveau rapport : le Mexique 1er partenaire du pillage

Notre dernier rapport annuel sur le commerce du phosphate du Sahara Occidental occupé montre que le Mexique prendra bientôt le relais de l'Inde comme client le plus important du minerai de territoire en conflit.

06 avril 2022

Nouveau rapport sur l'industrie du phosphate du Sahara Occidental

En 2018, le Maroc a expédié 1,93 million de tonnes de phosphate du Sahara Occidental occupé, d'une valeur estimée à 164 millions de dollars. Trouvez dans le rapport tout ce que vous devez savoir sur les volumes, les valeurs, les navires et les clients.

08 avril 2019

Nutrien garde des liens avec le Sahara Occidental via la Chine

Nutrien - jusqu'à présent le plus gros importateur de minerai de phosphate du Sahara Occidental - a cessé ses activités. Mais qu'en est-il des sociétés cotées en bourse Sinofert Holdings dans lesquelles elles sont le deuxième plus gros propriétaire ?

30 janvier 2019