La cargaison de sel du Sahara Occidental occupé est aux Pays-Bas
bbcmaghellan_a_610.jpg

Et une deuxième cargaison est apparemment en route.
Mis à jour le: 27.04 - 2017 19:16Imprimez cette page    
Le navire BBC Magellan (IMO 9569528), est récidiviste dans les transports de sel du Sahara Occidental vers l'Europe. La photo ci-dessus a été prise dans le port d'El Aaiun le 4 février 2017, alors que le navire prenait une cargaison de sel pour la France.

Le 23 avril 2017, le BBC Magellan - un navire cargo battant pavillon Antigua Barbuda - est arrivé au port de Dordrecht, aux Pays-Bas, transportant une cargaison de sel chargée dans le port d'El Aaiun, au Sahara Occidental occupé. Le navire a quitté El Aaiun le 15 avril et a vogué directement vers Dordrecht.

Une source au port de Dordrecht a confirmé à WSRW que le sel était acheté par De Nederlandse Zoutbank (DNZB), une société privée spécialisée dans le stockage du sel de dégivrage. DNZB fournit à son tour des municipalités néerlandaises en sel du conflit. L'une d'entre elle est la municipalité de De Ronde Venen, selon un contrat de fourniture avec DNBZ de 2016 à 2019.

Un autre navire cargo, l'Albi, est actuellement en route vers le port de Dordrecht, et, selon toute vraisemblance, porte une nouvelle cargaison de sel, pour le même client. Le navire se trouve actuellement au large de la côte du nord-ouest de l'Espagne, à la hauteur de Saint-Jacques-de-Compostelle. Il devrait arriver à Dordrecht le 30 avril.

WSRW a envoyé aujourd'hui à l'importateur présumé, De Nederlandse Zoutbank, un courrier de demande de renseignement sur leur importation et sur les mesures prises par l'entreprise pour obtenir le consentement du peuple sahraoui à cette exportation.

Le 21 décembre 2017, la Cour suprême de l'Union européenne a jugé que les accords commerciaux et d'association de l'UE avec le Maroc ne pouvaient être légalement appliqués au Sahara Occidental, qui doit être considéré comme un Etat tiers. En tant que tel, pour tout accord de commerce ou d'association affectant le territoire, le consentement explicite de son peuple est nécessaire.

La décision de la Cour était donc conforme à la position que les gouvernements néerlandais adoptent depuis des années. En outre, le gouvernement néerlandais a mis en garde les entreprises des risques pris à commercer au Sahara Occidental.

Les députés verts du Parlement européen Judith Sargentini (Pays-Bas) et Florent Marcellesi (Espagne) ont envoyé une lettre à la haute représentante de l'UE, Federica Mogherini, demandant son attention immédiate sur cette "question urgente qui implique potentiellement une violation grave de la législation de l'UE, la CJE La jurisprudence et le droit international public, en ce qui concerne le commerce de l'UE dans les produits originaires du Sahara Occidental. L'eurodéputé Marcellesi a également demandé au consul espagnol aux Pays-Bas d'inspecter la cargaison à bord de l'Albiz à son arrivée à Dordrecht.

Les importateurs de sel de Norvège et du Danemark ont arrêté tous leurs achats provenant du Sahara Occidental en raison de la nature très problématique de ces importations. L'importateur danois s'est arrêté après que l'affaire a provoqué un tollé parmi les municipalités danoises qui ont acheté du sel.

BBC Magellan est exploitée par la société de transport allemand BBC Chartering.

    
Actualités:

07.09 - 2017 / 07.09 - 2017Les groupes sahraouis contrent l'UE sur les négociations avec le Maroc
19.07 - 2017 / 19.07 - 2017Un tribunal civil suit un militaire contre des militants sahraouis
14.07 - 2017 / 14.07 - 2017Le Sahara Occidental gagne le cas du cargo en Afrique du Sud
14.07 - 2017 / 05.07 - 2017Stop aux négociations commerciales UE-Maroc sur le Sahara Occidental!
14.07 - 2017 / 14.07 - 2017Siemens est inconstant dans son soutien aux occupations militaires
06.07 - 2017 / 06.07 - 2017Le solaire du Sahara Occidental opérationnel en 2018
03.07 - 2017 / 03.07 - 2017La chine intéressée par la recherche pétrolière au Sahara Occidental ?
03.07 - 2017 / 03.07 - 2017Le Dura Bulk décharge le sable sahraoui à Tenerife
01.07 - 2017 / 19.08 - 2013Soutenez Western Sahara Resource Watch
22.06 - 2017 / 22.06 - 2017Le Polisario aux Cies maritimes : d'autres arraisonnements à venir
20.06 - 2017 / 20.06 - 2017La Cie maritime de l'Ile de Man sort le Sahara Occidental
16.06 - 2017 / 16.06 - 2017Nouveau rapport : les Cies qui transportent le minerai du conflit
15.06 - 2017 / 15.06 - 2017Les Sahraouis gagnent le 1er tour dans le dossier judiciaire
15.06 - 2017 / 15.06 - 2017Les Wisby continuent à alimenter l'occupation du Sahara Occidental
12.06 - 2017 / 12.06 - 2017Une banque suédoise exclut l'industrie des phosphates sahraouis
06.06 - 2017 / 06.06 - 201715 questions à Atlas Copco : zéro réponse
04.06 - 2017 / 04.06 - 2017Le gouvernement marocain confirme la sortie de Glencore de Foum Ognit
02.06 - 2017 / 02.06 - 2017Ballance : une cargaison controversée pour remplacer le navire retenu
30.05 - 2017 / 30.05 - 2017Le Pacte mondial élimine l'affaire Vigeo Eiris de son propre fait
30.05 - 2017 / 30.05 - 2017Manifestations à Palma de Majorque contre les importations de sable
30.05 - 2017 / 30.05 - 2017Sahara Occidental: réponses de l'UE sur les négociations commerciales?
25.05 - 2017 / 25.05 - 2017Le navire pour le Canada avec des minéraux de conflit a été libéré
18.05 - 2017 / 18.05 - 2017Le jugement relatif au fret de la Nouvelle-Zélande pour le 9 juin
18.05 - 2017 / 18.05 - 2017Un navire danois et sa cargaison de pillage coincée à Panama
12.05 - 2017 / 12.05 - 2017L'UE veut ignorer l'arrêt de la Cour de justice sur le Sahara
11.05 - 2017 / 11.05 - 2017Glencore sort du Sahara Occidental
11.05 - 2017 / 11.05 - 2017Enel considère son implication au Sahara occupé comme non politique
04.05 - 2017 / 04.05 - 2017 Ballance Agri-Nutrients admet être l'acheteur du fret saisi
04.05 - 2017 / 04.05 - 2017La vidéo du navire saisi
03.05 - 2017 / 03.05 - 2017Un pilleur en route vers la Nouvelle-Zélande retenu en Afrique du Sud




EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Polémique à la COP22 - L'énergie verte marocaine utilisée pour piller

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

À la COP22, faites attention à ce que vous lirez sur les efforts du Maroc en matière d'énergie renouvelable. Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.
Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Le 17 février 2013, dans une parodie de justice, un tribunal militaire marocain a condamné 25 citoyens sahraouis à des peines de prison incroyablement lourdes. Aidez à libérer les 25 de Gdeim Izik.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi