Le peuple que Siemens refuse d'entendre
siemens_1543_610.jpg

Le 6 novembre 2016, des réfugiés du Sahara Occidental ont organisé une manifestation contre les compagnies d'énergie Siemens et Enel. Les deux entreprises refusent de suivre les recommandations des Nations unies visant à obtenir le consentement sahraoui à la construction d’éoliennes  pour le Maroc sur les territoires occupés.
Mis à jour le: 08.11 - 2016 23:58Imprimez cette page    
Le peuple du Sahara occidental a le dernier mot sur la gestion des ressources. Cela a été confirmé à maintes reprises, encore tout récemment, le 4 novembre 2016, par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU.

Les deux entreprises Siemens et Enel, montant des programmes prétendument « durables » dans les territoires occupés, ne cherchent pas à obtenir le consentement du peuple originaire. Elles remportent des appels d'offres pour la production d'énergie dans le territoire occupé, en partenariat avec une société du roi marocain, Nareva.

Le 6 novembre 2016, des centaines de réfugiés sahraouis vivant dans des camps de l’autre côté de la frontière avec l’Algérie ont protesté contre les opérations des deux compagnies. La moitié du peuple du Sahara Occidental a fui le territoire suite à l'occupation illégale marocaine de l'ancienne colonie espagnole. La manifestation a eu lieu dans le camp appelé Smara.

Western Sahara Resource Watch tente depuis plusieurs années d'obtenir des réponses de Siemens sur ce qu'elle a fait pour obtenir le consentement des Sahraouis, mais la compagnie ne répond pas. L'ancien conseiller juridique de l'ONU - qui a écrit un avis important pour le Conseil de sécurité de l'ONU sur cette question en 2002 - a déclaré le 2 novembre 2016 que ces opérations constituent une violation du droit international.

Les éoliennes Siemens fournissent à elles seules 95% de l'énergie nécessaire au Maroc pour exploiter les ressources minérales non renouvelables des territoires occupés, selon un nouveau rapport WSRW.

La manifestation a été organisée par trois groupes de jeunes basés dans les camps de réfugiés. Ces groupes invitent tous les participants aux débats de la COP22 en cours à Marrakech à profiter de l'opportunité « à se renseigner sur l'injustice commise par le gouvernement marocain » envers les Sahraouis tant dans le passé que par les projets énergétiques « durables » actuels, qui sont perçus par beaucoup comme renforçant l'occupation.

« Les entreprises qui pillent nos ressources naturelles ne volent pas seulement  nos ressources, elles usurpent également nos rêves et notre avenir et prolongent l’exil de notre peuple. Leurs agissements favorisent la politique et le calendrier marocains visant à détruire le peuple sahraoui », déclarent-ils.

Le Maroc occupe une partie du Sahara Occidental depuis 1975.

Cliquez sur chaque image pour obtenir la haute résolution.

siemens_0436_609.jpg

siemens_enel_0438_609.jpg

siemens_7050_609.jpg

siemens_1543_609.jpg

siemens_1491_609.jpg

siemens_0471_609.jpg

siemens_enel_609.jpg

siemens_0467_609.jpg

siemens_0445_609.jpg

siemens_0433_609.jpg

siemens_0447_609.jpg

siemens_0429_609.jpg

siemens_0449_609.jpg


    

Haut de page
Actualités:

26.05 - 2018 / 26.05 - 2018Exclusif : les groupes marocains consultés par l'UE
26.05 - 2018 / 26.05 - 2018La Commission européenne ferme les yeux sur l'arrêt Sahara Occidental
03.05 - 2018 / 03.05 - 2018Chameaux : les chercheurs se déplacent du Sahara Occidental au Maroc
24.04 - 2018 / 24.04 - 2018Nouveau rapport : le contentieux du phosphate au Sahara Occidental
18.04 - 2018 / 18.04 - 2018Fin de la vente aux enchères de la saisie de phosphate du Sahara
18.04 - 2018 / 18.04 - 2018Accord de pêche : le Polisario saisira la justice contre le Conseil UE
18.04 - 2018 / 18.04 - 2018L'UE négociera l'accord de pêche avec le Maroc, Sahara inclus
15.04 - 2018 / 15.04 - 2018Triche sur les bailleurs de la conférence chameau au Sahara occupé
15.04 - 2018 / 15.04 - 2018Une étude ONU projets énergie verte du Maroc mauvaise en géographie
30.03 - 2018 / 30.03 - 2018UE et la reconnaissance
21.03 - 2018 / 21.03 - 2018La Commission européenne veut pêcher au Sahara Occidental
21.03 - 2018 / 21.03 - 2018L'OPEP considère-t-elle le Sahara Occidental comme partie du Maroc ?
10.03 - 2018 / 10.03 - 2018Kosmos Energy maintient la propagande après sa sortie du Sahara
03.03 - 2018 / 03.03 - 2018Confirmé : Innophos, client clé du phosphate de Sahara Occidental
02.03 - 2018 / 02.03 - 2018Que fait HeidelbergCement au Sahara Occidental occupé ?
01.03 - 2018 / 01.03 - 2018La compagnie maritime des Bermudes abandonne le Sahara Occidental
28.02 - 2018 / 28.02 - 2018L'Afrique du Sud contre le pillage du Sahara Occidental
28.02 - 2018 / 28.02 - 2018L'UE et le Maroc annoncent un partenariat de pêche durable
28.02 - 2018 / 28.02 - 2018Le PE condamne les pourparlers de la Commission sur le Sahara
28.02 - 2018 / 28.02 - 2018Le Polisario est ouvert à des négociations UE - Sahara Occidental
28.02 - 2018 / 28.02 - 2018Les réfugiés sahraouis célèbrent la victoire à la Cour européenne
28.02 - 2018 / 28.02 - 2018La Cour de l'UE arrête l'accord de pêche UE-Maroc au Sahara Occidental
24.02 - 2018 / 24.02 - 2018La Cour Sud-africaine nie au Maroc la propriété du P sahraoui
24.02 - 2018 / 24.02 - 2018Les États membres de l'UE sont en désaccord sur les engrais toxiques
24.02 - 2018 / 24.02 - 2018Vigeo Eiris revient sur une fausse déclaration
20.02 - 2018 / 20.02 - 2018Des eurodéputés préoccupés par le rapport à la loi de la Commission
20.02 - 2018 / 20.02 - 2018La Suède votera contre les négociations sur l'accord de pêche UE-Maroc
09.02 - 2018 / 09.02 - 2018Les études se poursuivent sur le bloc de Kosmos Energy
09.02 - 2018 / 09.02 - 2018Kosmos et Cairn se sont retirés du Sahara Occidental
09.02 - 2018 / 09.02 - 2018Pourquoi WSRW refuse de participer à la consultation UE sur le Sahara




EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Pour les nuls: affaires judiciaires de l'UE sur le Sahara Occidental

tn_law_hammer.jpg

Il n'est pas facile de suivre toutes les différentes procédures judiciaires relatives au Sahara Occidental. Par souci de clarté, voici un aperçu des trois cas à la Cour de justice de l'Union européenne.
Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi